Vers une féminisation de la profession ?

La profession comptable est traditionnellement parmi les plus masculines en France avec une parité de 24 % comparativement à la moyenne de 47 % en France.

Le taux de parité est globalement homogène sur le territoire national, avec cependant quelques variations en France (hors Guyane) allant du simple (16 % en Nord-Pas-de-Calais) au double (34 % à La Martinique).

Plus de 45 % des inscrits au tableau ont plus de 50 ans (source : Rapport du CSOEC, 2014). Le renouvellement de la profession va donc s’accélérer durant cette décennie.

On peut observer la tendance qui sera celle des nouvelles générations d’experts-comptables en observant le pourcentage d’hommes et de femmes parmi les experts-comptables stagiaires. Cette parité est de 43 % (soit 44 % plus élevée que chez les comptables). Là encore, on distingue quelques spécificités locales où la féminisation est plus avancées et dépasse même les 50 % : Montpellier (51 %), Orléans (53 %), Limoges (56 %), Guadeloupe (57 %).

Certaines régions sont davantage masculines que la moyenne nationale, que ce soit au niveau des experts-comptables ou des stagiaires :

  • l’Alsace compte seulement 21 % de femmes et seulement 34 % chez les stagiaires ;
  • le Poitou avec 21 % d’EC et 32 % de stagiaires ;
  • le Nord-Pas-de-Calais avec 16 % d’EC et 36 % de stagiaires.

Inversement, certaines régions sont beaucoup plus féminisées que la moyenne nationale :

  • les DOM : Guadeloupe 25 % d’EC / 57 % de stagiaires, Réunion 23 % d’EC / 53 % de stagiaires, Martinique 33 % d’EC / 70 % de stagiaires ;
  • Orléans : 29 % d’EC, et 53 % de stagiaires ;
  • Montpellier : 25 % d’EC / 51 % de stagiaires.

Si on observe quelques spécificités locales qui font varier les taux d’une dizaine de points au maximum par rapport à la moyenne nationale, partout le même constat se dégage : la profession se féminise. Cependant cette féminisation ne se fera pas dans toutes les régions à la même vitesse : certaines tendent vers plus de 50 % de femmes tandis que d’autres s’orientent vers environ 35 % de femmes.

Découvrir aussi
Les tendances 2017 du marché de l’expert-comptable.
Hays : Étude de rémunération, Audit & Expertise comptable