Hays : Étude de rémunération, Audit & Expertise comptable

Hays a publié ce mois-ci son Etude de Rémunération Nationale pour 2017 :
Focus sur le secteur Audit & Expertise Comptable

Dans la présentation de cette étude, Ludovic Bessière, Business Director Hays France & Belgique, nous parle de 2017 comme  » l’année du développement pour la profession comptable. Pour sa part, Yves de la Villeguérin, Président du Groupe Revue Fiduciaire qui s’est associé à Hays pour cette étude, estime que « les enjeux du monde économique actuel et l’ouverture à l’inter-professionnalisation poussent l’expert-comptable à se réinventer. »

Le marché de l’audit et de l’expertise comptable est toujours en croissance, et voit apparaître de nouveaux profils au sein des cabinets, malgré une forte prédominance pour les postes « opérationnels » : les Ecoles de Commerce et d’Ingénieurs sont maintenant devenues des bassins de recrutement pour le secteur.

En chiffres, la moyenne nationale de rémunération brute annuelle d’un collaborateur autonome (3 ans d’expérience) est de :

  • 30 000€ pour l’expertise comptable
  • 35 000€ pour l’audit
  • 32 000€ pour la paie et le social

Ces montants sont sans compter les avantages en nature et les parts variables du salaire, qui sont proposés dans les packages par 65% des experts-comptables à leurs salariés. Notons que cette part s’élevait à seulement 38% en 2015 et 41% en 2016.

Les rémunérations variables représentent pour presque la moitié des salariés interrogés, entre 5 et 15% de leur rémunération globale.
On retrouve en tête de classement parmi les éléments pris en compte pour la part variable :

  • la nouvelle clientèle (48%),
  • la prime de bilan (40%),
  • l’intéressement et l’ancienneté (35% chacun),
  • l’objectif (29%),
  • et finalement l’objectif d’équipe et les déplacements avec 16% et 8% des réponses.

En moyenne, les professionnels de l’expertise comptable, l’audit, le social et le juridique sont rémunérés 22% de moins en régions par rapport à l’Île-de-France.

En région parisienne, pour 3 à 5 ans d’expérience professionnelle,  un collaborateur en expertise comptable sera rémunéré entre 32 000 et 36 000€ par an, un auditeur en expertise bancaire entre 42 000 et 62 000€ et un juriste en droit social entre 35 000 et 40 000€ (légèrement moins pour un poste de gestionnaire de paie).

Notons que sur la région parisienne spécifiquement, les cabinets comptables recherchent avant tout des profils avec de l’expérience et des qualifications, et dont le diplôme uniquement ne permet pas d’évaluer la fourchette de rémunération.

L’étude estime que les axes de développement à privilégier pour le secteur sont le conseil au client, et l’évolution des missions : 

  • 78% des experts-comptables se déclarent en effet satisfaits du travail qu’ils fournissent
  • En revanche, 48% ne se sentent pas assez bien équipés pour être capables de proposer de nouvelles missions à leurs clients.
Découvrir aussi
Les tendances 2017 du marché de l’expert-comptable.
Vers une féminisation de la profession ?